Précisions sur l'exercice

Comme tu l'as appris dans les présentations vidéos, les personnes qui bégaiement ont tout ce qu'il faut pour parler normalement avec fluidité.

Pour vaincre le bégaiement, il faut rebâtir sa confiance en ses capacités d'élocution.

Une personne qui bégaie a perdu toute, ou presque, sa confiance en ses capacités d'élocution fluide.

Le but de l'exercice est de te faire reprendre confiance en tes capacités d'élocution, petit à petit.  Un peu comme un athète olympique pratique énormément avant de performer aux Jeux olympique, une personne qui bégaie doit se pratiquer à parler de façon fluide seule avant de pouvoir espérer un jour parler de façon fluide avec d'autres personnes.

Il faut pratiquer la phrase sans utiliser les mécanismes habituels de contrôle de l'élocution.  Ceci est primordial pour que tu réalises que tu n'as pas besoin de ces mécanismes, ils sont inutiles, si tu ne penses pas à bégayer.

En pratiquant l'exercice sans bégayer et sans contrôler ton élocution, tu vas tranquillement te rendre compte que tu es capable de parler sans bégayer dans certaines conditions.  Tu vas aussi réaliser que le bégaiement ne s'installe que lorsque que tu doutes de ta capacité de parler de façon fluide.

Répéter l'exercice apportera une meilleure fluidité s'il te fait réaliser, consciemment, que tu n'as pas vraiment de problème physique pour parler.  L'exercice doit déclencher chez toi, une prise de conscience que tu es comme tout le monde à part le fait que tu doutes de toi inutilement.  Tu dois te sentir plus confiant après avoir pratiqué l'exercice.

Répéter l'exercice tout en conservant le même état d'esprit ne t'aidera pas.  Pour vaincre le bégaiement, il faut prendre conscience que l'on crée son propre bégaiement et que comme on l'a créé, on a la capacité de le détruire.

Voici quelques précisions pour la pratique de l'exercice.  Ne sois pas perfectionniste, pratiquer l'exercice dans des conditions moins idéales est 100 fois mieux que de ne pas le pratiquer du tout:

  1. Pratiquer l'exercice le matin, aussitôt que possible après le réveil.  Quand on dort, nos cordes vocales sont très détendues.  Lorsque l'on a pas peur de bégayer, nos cordes vocales sont aussi très détendues.  Il te sera plus facile de pratiquer l'exercice sans bégayer lorsque tes cordes vocales seront détendues.
  2. La phrase employée n'est pas très importante.  Tu peux choisir de répéter n'importe quelle phrase qui te plaît.  Ma phrase de prédilection est la suivante : En tout situation, avec n'importe qui, je parle calmement et avec fluidité.
  3. Plus tu pratiqueras l'exercice, plus ton bégaiement diminuera.
  4. Il peut arriver qu'en répétant la phrase durant plus de 10 minutes, que tu commences à te sentir essouflé, à manquer de souffle.  Cela est très normal.  Tu peux prendre une petit pause de 5 minutes et recommencer dès que tu as repris ton souffle.
  5. Plus tes cordes vocales seront tendues et plus il te faudra un effort respiratoire pour répéter la phrase.
  6. Même si tu réussis à répéter ta phrase de façon fluide, continue à pratiquer l'exercice jusqu'à ce que tu puisses parler de façon fluide dans tous les contextes de ta vie : entrevue d'emploi, parler devant une groupe, ...
  7. Dépendamment de ton niveau d'essoufflement et de la longueur de ta phrase, tu pourras varier le nombre de fois que tu répéteras ta phrase à chaque inspiration.  Par exemple, lorsque je suis en forme, je peux répéter ma phrase : En toute situation, ... 2 fois avant de reprendre une inspiration. Quand je suis un peu essouflé, je ne le répète qu'une fois.  Lorsque j'ai de la difficuté à la répéter une seule fois, je prends une pause et je recommence plus tard.
  8. Pratique ta phrase en faisant autre chose.  Répète ta phrase à haute voix en passant l'aspirateur, en prenant ta douche, en faisant la cuisine, ...  Le fait de pratiquer une autre activité en même temps facilitera la prise en charge automatique par ton subconscient car ton conscient sera occupé à faire l'autre activité.

 Après avoir pratiqué, lorsque tu seras en situation ou tu auras à parler avec des gens, rappelle-toi du succès que tu as à pratiquer la phrase et réalise que tu peux parler avec fluidité.  Ensuite, vas-y!