Qu'est-ce que le bégaiement?

Ma définition

Voici comment je le définis:

Le bégaiement est un trouble de la parole caractérisé par une tension trop élevée des cordes vocales causée par une appréhension de parler qui peut engendrer des symptômes comme les hésitations, les répétitions et même le blocage total de la parole et qui peut aussi engendrer l'isolement social et des comportements palliatifs.

Explication

Le bégaiement est un trouble de la parole

Le bégaiement est un trouble de la parole et non un trouble de la communication.  Les personnes qui bégaient sont capables de très bien communiquer de façon écrite, en chantant une chanson ou en faisant du théâtre.  Donc le problème ne se situe pas au niveau de la communication mais bien au niveau de l'élocution, de la parole et ce, dans certaines conditions.

Le bégaiement est intermittent.  On peut bégayer sur une syllable, un mot ou une phrase et ne pas bégayer durant les 15 prochaines minutes.  Cette intermittence rend le bégaiement particulièrement frustrant contrairement à un trouble qui est permanent et constant.  La personne qui bégaie est constamment sur le qui-vive, est-ce que je vais pouvoir dire la prochaine phrase ou le prochain mot sans bégayer?.  La personne qui bégaie va vivre des joies, quand elle réussit à parler avec fluidité, et des peines, quand elle ne le peut pas.

caractérisé par une tension trop élevé des cordes vocales

Le goulot d'étranglement est, littéralement, les cordes vocales.  Ce sont les cordes vocales qui émettent les sons.  Elles le font en se tendant assez fort pour vibrer.  Pour une personne qui bégaie cette tension est exagérée et obstrue, de façon complète ou partielle, le passage de l'air nécessaire pour l'élocution.

Si l'on pouvait empêcher les cordes vocales de se contracter de façon exagérée, les symptômes que l'on peut entendre du bégaiement ne pourrait se manifester.

causées par une appréhension de parler

La plupart de ceux qui se considère spécialiste du bégaiement, comme les orthophonistes, s'efforce de traiter les symptômes du bégaiement et propose aux personnes qui bégaient des exercices de respiration en vue de lutter contre la tension exagérée des cordes vocales.  Ils ne s'attardent pas à comprendre la raison pour laquelle, les cordes vocales d'une personne qui bégaie sont trop tendues.  Lorsque l'on ne comprend pas la cause d'un problème, on ne peut évidemment qu'offrir des solutions temporaires qui sont peu efficaces demandant un effort constant.

Les orthophonistes sont bien connus pour inculquer aux personnes qui bégaient qu'ils sont différents des autres et qu'ils ne pourront jamais arriver à vaincre le bégaiement.  Ils enseignent généralement à leurs clients à contrôler leur élocution avec des trucs comme laisser échapper de l'air par la bouche avant de parler pour forcer l'ouverture des cordes vocales.  Les personnes qui bégaient qui pratiquent leurs techniques peuvent masquer les symptômes auditifs de leur bégaiement de façon temporaire au prix d'un effort mental constant et d'une élocution monotone dénuée d'émotions, d'intonation, de plaisir, de vie et de nuance.  Leur parole n'est pas sans rappeler la voix synthétique d'un ordinateur.

La tension exagérée dans les cordes vocales d'une personne qui bégaie est causée par son état d'esprit.  Elle est causée par une phobie de parler.

qui peut engendrer des symptômes comme les hésitations, les répétitions et même le blocage total de la parole

Dépendamment du niveau de tension dans les cordes vocales, le passage de l'air pourra bloqué complètement ou partiellement. Lorsque le passage de l'air est complètement obstrué, le symptôme sera un blocage.  Lorsque le passage de l'air est partiellement obstrué, on assistera alors à des hésitations.

et qui peut aussi engendrer l'isolement social et des comportements palliatifs.

Bégayer est désagréable alors il est facile de comprendre qu'une personne qui bégaie puisse vouloir éviter le bégaiement.  Elle peut utiliser trois stratégies: s'isoler socialement, essayer de lutter contre la tension, contourner le problème.

L'isolement social est très présent chez les personnes qui bégaient.  Elles auront tendance à avoir un cercle d'amis restreint et ne parleront pas à des personnes qu'elles ne connaissent pas de peur que ces dernières ne s'aperçoivent qu'elles bégaient.

Le contrôle de l'élocution est la tendance des personnes qui bégaient à lutter contre la tension qui crée les blocages, en laissant échapper de l'air par la bouche ou en inspirant par la bouche dans le but de tenter de débloquer les cordes vocales.  Contrôler son élocution, ne fait que travailler sur le symptôme (la tension dans le cordes vocales ) plutôt que de travailler sur la cause de la tension.  Ceux qui contrôle leur élocution sont condamné à travailler pour le restant de leur vie chanque fois qu'ils désireront parler.

On peut aussi contourner le problème de la tension en changeant un mot sur lequel nous allons bégayer, et ce, avant que l'on commence à prononcer celui-ci.  On peut aussi contourner en tapant du pied de façon rythmé ou en gesticulant pour tenter de se changer les idées juste avant que l'on prononce un mot problèmatique.