Contrôle tes pensées

Nous avons un plus grand contrôle que nous le pensons sur nos émotions.  Comme on sait que le bégaiement provient de notre état d'esprit et plus particulièrement de nos peurs, cela veut dire que nous avons plus de contrôle que nous le pensons sur notre bégaiement.

Pour comprendre comment contrôler nos émotions, il faut tout d'abord comprendre d'ou elles viennent.  Les émotions proviennent de notre subconscient.  Elles sont la réponse de notre subconscient aux ordres, aux commandes données par notre conscient.  Par exemple, si je me promène sur la rue avec des vêtements que je trouve laids et que je me pose consciemment la question : "Est-ce que les gens me remarque?", je vais ressentir de l'insécurité.

Le subconscient répond aux commandes du conscient mais ils peut aussi devenir indépendant et ne plus avoir besoin de commandes s'il en a eu des tonnes auparavant.  Par exemple, si à chaque fois que je me promène sur la rue, peu importe comment je suis habillé, je me demande comment les gens que je croisent me perçoivent, après quelques fois, mon subconscient va reconnaître le "pattern" et dès que je vais sortir à l'extérieur, je vais ressentir de l'insécurité.

Pour le bégaiement, le principe est le même.  Nous avons tellement été échaudé par de mauvaises expériences d'élocution que nous n'avons plus besoin de nous dire consciemment : "Je vais devoir parler dans les prochaines secondes, quelqu'un est en train de me poser une question....Merde!!!!".  Notre subconscient a très bien été entraîné à  entrer dans cet état d'esprit négatif tout seul!

Cet état d'esprit automatique, nous cause problème, ils nous fait mettre l'emphase sur ce qui est négatif sur ce qui pourrait ne pas marcher au lieu de mettre l'emphase sur le positif, sur ce que l'on désire accomplir.  Que pouvons-nous faire de plus pour changer cette mauvaise programmation (en plus de pratiquer la phrase, de faire de l'auto-hypnose et d'écouter le séance d'hypnose).  Nous pouvons donner un nouvel ordre à notre subconscient quand nous voyons qu'il rejoue une programme négatif tout seul sans avoir reçu d'ordre précis pour le faire.

Par exemple, je marche sur la rue et je vois au loin une de mes connaissances, ce n'est pas vraiment un ami mais c'est quelqu'un à qui je parle de temps à autres et je sais que nous allons avoir une petite conversation en se croisant.  Dès que je l'aperçois, mon subconscient se met tout de suite en fonction et je ressens des émotions négatives et à cause de ces émotions je peux aussi ressentir des symptômes physiques tels la moiteur dans les mains, des tremblement, des chaleurs, etc.  À ce moment précis, je peux consciemment donner des ordres positifs à mon subconscient.  Rappelles-toi que le subconscient n'est qu'un excellent exécutant, il se fout s'il exécute quelque chose de négatif ou positif, il est seulement heureux quand il accomplit ce que tu lui demandes et ce que tu lui as entraîné à te donner.  Je peux donc me dire "Je suis content de rencontrer Marc" et sourire.  Juste le fait de penser quelque chose de positif va obliger le subconscient à réagir avec les émotions appropriées correspondantes à l'énoncé que nous venons de penser.

Il est important que l'énoncé soit positif.   Se dire : "je ne bégaierai pas" n'est pas positif car je parle de bégaiement.

Essaie cela et donne nous des nouvelles sur le forum!